Bulles d'en vie

Tout ce qui fait le quotidien d'une famille ordinaire en attente d'un voyage extraordinaire vers leur princesse chinoise...

15 mai 2009

Impostures chinoises

tong_homer_buddha_1

J'ai comme qui dirait un soucis avec la Chine.

En septembre dernier, nous avons commencé les cours de chinois en famille.
Quand nous en avons parlé à notre entourage, tout le monde nous a regardé avec des yeux ronds en se foutant bien de notre gueule en nous disant qu'on allait en baver, que c'était super compliqué, bref que ce serait du chinois (elle est facile celle là)!

Après les 3 premiers cours, c'est pas peu fier qu'on je répondait que le chinois en fait ben "c'est troooooop facile" et que vraiment, avec un peu de travail ce n'était pas insurmontable.

Des fois faudrait que je me la ferme.
Parce que j'en dis des conneries.

8 mois après, nous avons définitivement abandonné toute idée de faire entrer quelques notions de chinois dans la tête de notre fils...Il a décidé de s'arrêter après savoir compter jusqu'à 10 et se présenter comme étant français (genre c'est même pas la peine de me parler, je comprends rien).
On l'oblige pourtant à nous accompagner sous couvert de se dire que le peu qu'il entend éduque son oreille...

Mouais...


En fait, chaque semaine il se vautre sur le canapé, gribouille sur son carnet et enrichi surtout sa connaissance du corps féminin, la prof de chinois n'étant ni de nature frileuse, ni franchement pudique (on attend l'été et les premières chaleurs pour voir comment elle va gérer la chose. Nous avons même ouvert des paris)...

Comme dit son père, c'est toujours ça de pris....

Comme j'dis à son père "toi fais gaffe j't'ai à l'œil!"

Non mais sans blague c'est juste une galère sans nom que d'essayer d'apprendre le chinois. Au début tu crois que c'est simple, c'est vrai: pas de conjugaison, pas de singulier, ni de pluriel, ni de féminin-masculin.....Tu commences à croire que tu es intellectuellement supérieur à la moyenne vu que, en une heure tu as appris à compter jusqu'à 100 -y compris les caractères écrits-....Tu vas même jusqu'à faire ta crâneuse devant tes potes....

Et d'un coup tout s'accélère et les ennuis commencent.

Parce que les chinois, ils ont un raisonnement tout contraire au nôtre...Pour tout, dans tout...

Et ils ont des sons que même pas on est capable de les entendre.

Du coup quand tu crois dire  il, ta en chinois, ben le chinois il entend tâaa qui signifie grande porte ou un truc comme ça.

Puis, comme on est vraiment très cons curieux dans la famille, on a aussi voulu savoir l'écrire, le chinois.

Alors, je vous l'apprend, il paraît que j'écris très bien chinois, j'ai le truc en plume. Le hic c'est que mon cerveau il refuse tout net d'emmagasiner les 300 et quelques caractères différents que nous sommes sensés savoir à ce jour ( à titre d'information, je crois qu'il en faut un minimum de 3000 pour pouvoir se débrouiller à peu près comme il faut!). Je sais les reproduire correctement quand je les vois (parce chaque signe doit être fait dans un ordre bien précis sans quoi, même si ça ressemble comme deux gouttes d'eau, ça restera illisible) mais rien à faire je m'embrouille l'esprit.

Sans compter que la prof nous trouve pas sérieux parce qu'on travaille pas assez et qu'on n'est pas concentrés en cours.

Juste parce que l'autre jour dans un dialogue je demandais (en chinois) où était Ma Tong (le Brian chinois) et que l'Homme m'a répondu (en français) qu'elle était dans le placard à chaussures....Je ne sais pas si c'était la fatigue mais j'ai faillit me faire pipi dessus tellement je riais.

Pas la prof.

Notre prof elle se balade tout le temps à poil et elle n'a pas d'humour.

C'est un fait.


Tout ça pour dire que la Chine, les chinois, tout ça c'est qu'une grande imposture: ils te font miroiter un truc trop facile et ensuite t'en fini pas de galérer...

Moi ça me rappelle notre adoption: au début tu crois que la Chine c'est trop bien, c'est carré, c'est clair, net, pas d'embrouille, pas de trafic, c'est le pays où tout roule, pif, paf, pouf, un dossier, pif, paf, pouf, un apparentement, pif, paf, pouf, une fiche sanitaire détaillée et enfin la grande rencontre...

Tu fanfaronnes partout que bientôt tu l'auras (enfin!) ton enfant.

Puis tu te rends compte qu'en fait, les chinois ils sont vraiment différents.

Et vogue la galère.

Le truc positif, c'est que le CCAA nous laisse bien le temps d'apprendre à parler.....Dans 8 ans je pense que nous aurons sérieusement progressé....

Quoique...

Posté par misscouettes à 07:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]

14 mai 2009

Point régime

IMG_3855

Il y a quelques semaines, je vous disais que j'allais reprendre le régime histoire de rêver rentrer à nouveau dans certaines de mes fringues (95%)...

Petit bilan après 3 mois ...

Le 04 février je vous informais du début de mon régime...Régime que je n'ai finalement réellement commencé que fin mars.

Rhooo ça va hein, pas la peine de vous moquer....Je veux dire en même temps il y avait le ski et tout ça, le fromage fondu et la lutte contre le froid c'est du sérieux ça, faut pas déconner avec le lutte contre le froid!

Ensuite je me suis gravement blessée au genou (même que c'est pas fini cette histoire, mes pauvres amies si vous saviez..Je pense qu'il aurait mieux fallu m'abattre comme un vieux cheval!) et qui dit blessure dit déprime, qui dit déprime dit compensations, qui dit compensations dit sucre (entre autre)...Sans tenir compte du fait que couchée c'est beaucoup moins facile de manger équilibré.

Finalement, fin mars j'ai commencé à m'affamer me nourrir convenablement...

3 semaines que ça a duré cette histoire.

3 kilos j'ai perdu.

C'était bien.....Franchement super bien même. Pas de sensation de faim (l'envie de manger du chocolat et des bonbons par pure gourmandise n'est pas considérée comme de la faim). Des kilos perdus au bon endroit...

Une nourriture équilibrée et des recettes agréables.

Résultats plus que probants.

Sauf que (il y a toujours un mais) ça me gonfle assez rapidement moi les régimes où il faut encore plus cuisiner que quand j'invite 10 personnes à manger!

Ras le bol de faire les courses 3 fois par semaine parce que les produits frais ne se conservent pas.

Sans compter que franchement, mon régime il est top mais il faut être riche ET à la maison pour arriver à le suivre: parce qu'il bien gentil le docteur Cohen avec sa recette de filets de sole aux morilles mais rien qu'avec ce repas mon budget nourriture de la semaine était explosé et j'avais des chaussures à payer!

Enfin, j'étais quand même bien décidée à la suivre encore ce régime (3 kilos en 3 semaines quoi!) et à remplacer la sole par le cabillaud et les morilles par des champignons de paris...

Mais c'était le temps des vacances....A Disneyland... J'vous fait pas un dessin hein....Disney, la bouffe à l'américaine, les hot-dogs, les beignets, les frites (à ma décharge,il faisait froid: la lutte contre les éléments naturels hostiles était de nouveau en vigueur)

3 semaines pour perdre 3 kilos....1 semaine pour en reprendre 2.

La vie est une chienne.

Point.

Depuis c'est un peu le grand n'importe quoi, en même temps tout nos amis sont nés en mai et franchement j'arrive même à ne plus en pouvoir des repas de fêtes, des apéros monstrueux et tutti quanti.

Bref tout ça pour dire, qu'après 3 mois je n'ai perdu que 2 kilos (ce qui est déjà un exploit vu ce que je me suis enfilé ces dernières semaines rapport aux anniversaires!), et que le hamburger sur la photo ben c'est un fait maison et que franchement c'était une tuerie ce truc là, même mon fils qui ne mange rien il a adoré.

Moi je dis que, dans des conditions comme ça, 2 kilos ça tient déjà du miracle!

Posté par misscouettes à 08:05 - Commentaires [5] - Permalien [#]

13 mai 2009

Joli mois de mai

Parce qu'aujourd'hui c'est son anniversaire.

Parce qu'il a 42 ans et qu'il ne les fait pas.

Parce qu'il n'a pas pris un gramme depuis qu'on est marié.

Parce qu'il se met quand même au régime en même temps que moi.

Parce qu'il a une lueur malicieuse au fond de son regard.

Parce qu'il porte toujours sur moi le même regard d'amour qu'il y a ...pffff tout ça déjà.

Parce qu'il me supporte depuis...pfffff tout ça déjà.

Parce qu'il me supporte même quand je lui dis que je vais me barrer loin, très loin, genre à l'étranger.

Parce qu'il me supporte même quand je lui dis que je vais me barrer loin, très loin  SANS lui.

Parce qu'il me supporte quand je viens en pleurant lui demander pardon.

Parce qu'il me dit qu'il comprend mes sautes d'humeur.

Parce qu'il me dit qu'il comprend que c'est hormonal.

Parce qu'il le comprend VRAIMENT.

Parce qu'il est mon plus fidèle soutient.

Parce qu'il est toujours là.

Parce que c'est un roc.

Parce qu'avec lui je suis complètement naturelle.

Parce qu'il me fait me sentir belle même quand je ne le suis pas.

Parce qu'il me fait rire.

Parce que parfois on se comprend sans même avoir besoin de se parler.

Parce qu'il me rassure tout le temps.

Parce qu'il me fait croire en l'avenir.

Parce qu'il est mon avenir.

Parce que sans lui je me sens faible.

Parce que je sais que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs.

Parce que je peux tout lui dire même le pire.

Parce que c'est mon meilleur ami.

Parce que c'est le père de mon fils.

Parce que c'est mon amant.

Parce que c'est mon mari.

Parce que je l'aime.

Tout simplement.

Bon anniversaire mon cœur.

Posté par misscouettes à 08:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]

12 mai 2009

Mardi midi

A table ce midi avec mon fils:

"Il reste des saucisses, tu en veux mon grand?"

Lui: "Chouette des saucisses!"

Puis l'air dégoûté, après y avoir goûté: "Pouahhhh elles sont pourries ces saucisses! Y'a quoi dedans?"

"Ben du cochon...(?)"

Lui: " Ah c'est pour ça, non, vraiment je n'en veux plus! Je n'aime que les saucisses avec du porc"





Quand je pense qu'il rentre en 6ème l'année prochaine et qu'il est capable d'utiliser TOUTES les fonctions de mon téléphone quand j'en suis encore à me demander comment on prend une photo avec ce truc.....

Posté par misscouettes à 15:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

22 avril 2009

Passé simple

Si c'était à refaire...

Je ne serais pas partie de chez mes parents à 18 ans.

Je n'aurais pas été si complexée à 20 ans.

J'aurais eu plus d'audace.

Je serais allée parler à ce garçon qui me plaisait tant.

J'aurais fait plus d'études.

J'aurais travaillé pour AIR FRANCE malgré tout.

Je serais restée sur Paris.

Ou pas.

J'aurais fait attention à mon poids.

Je n'aurais jamais fait de traitements hormonaux.

Surtout pas de FIV.

J'aurais fait mon dossier d'adoption beaucoup plus tôt.

Je ne me serais pas énervée autant de fois pour rien.

Je n'aurais pas fait de recherche sur le web pour retrouver une certaine personne.....

Je n'aurais donc pas eu ce choc en trouvant plus que je ne l'aurais pensé.

J'aurais profité de mes 20 ans.

Encore plus.

J'aurais fait du sport.

Je n'aurais jamais arrêté la danse.

Je serais allée vivre à l'étranger.

J'aurais bien plus voyagé.

J'aurais écouté les conseils de ceux que je considérais comme vieux à l'époque et dont j'ai l'âge aujourd'hui.

J'aurais gardé le contact avec mes amies d'enfance.

Je n'aurais pas changé de lycée l'année de mon bac.

J'aurais été audacieuse et téméraire.

J'aurais mis de la crème anti-rides dès mes 5 ans (hinhinhin).


J'arrêterais de penser à ce passé qu'on ne peut pas changer.

Ça vous arrive à vous de regarder en arrière et d'avoir envie de tout recommencer (ou presque) ?









Posté par misscouettes à 23:05 - Commentaires [4] - Permalien [#]

03 avril 2009

Mon homme est formidable.

disneyland15

Depuis quelques mois déjà, je ne suis plus dans l'attente impatiente de notre fille.

Je l'espère toujours mais je n'attends rien.

Et croyez moi, c'est un réel soulagement!! Quel poids en moins sur le cœur, quelle légèreté soudain sur mon humeur !!

Je sais qu'un jour nous aurons notre fille....Pourquoi, ça, je ne sais pas mais je suis certaine qu'un jour elle sera parmi nous donc pourquoi se tracasser avec les délais?
Dans les jours où j'atterris sur Terre et réalise que les certitudes n'existent pas, il m'en reste une (de certitude; faut suivre) déjà testée avec succès, c'est que d'ici là, le temps aura fait son œuvre et que je pourrai enterrer avec sérénité mes espoirs d'être à nouveau mère, la douleur sera amoindrie.

Bref, je n'attends plus, je vis, nous vivons...

Et, quand il faut choisir entre continuer à mettre des sous de côté pour le voyage en Chine ou partir quelques jours en famille, je ne me pose plus la question et je vais direct vers la seconde option!

C'est comme ça que, hier j'ai réservé 3 jours à Disneyland Paris pour les vacances de Pâques !
C'est pas de ma faute: depuis des années nous parlions, avec mon amie Stéphanie, d'y aller un jour ensemble avec nos familles et voilà qu'elle réserve sans m'avertir avant!
J'avais promis à mon fils qu'un jour nous y retournerions pour plus d'une journée, en tant que marraine des enfants de mon amie, je voulais pouvoir passer ces moments exceptionnels avec eux et puis un week-end de rigolade avec des amis chers, ça ne se refuse pas (et accessoirement il y avait des promos de folie....Y'a pas à dire: ça aide!)

Jusqu'ici vous vous demandez où est le rapport avec le titre de mon billet?
Non?
Ben c'est pas grave je vais vous le dire quand même...

Le problème c'est que l'Homme était moyennement emballé par tout le truc et qu'il trouvait que 3 jours sur place ça faisait beaucoup...Il préférait la formule 2 jours/1 nuit.

Ça a fait débat à la maison.

Il avait des arguments convaincants l'animal, comme le fait que nous repartons fin mai en Bretagne ou encore qu'il y a la chambre de Petit Prince à refaire, ou encore quid de nos congés d'été que nous n'avons pas programmés (j'ai pas tellement envie de partir)...

J'ai réussi à contrer tout ses arguments (ou presque)

Et j'ai abattu ce que je pensais être ma meilleure carte, à savoir: 3 jours c'est bien car nous n'y retournerons plus après cette fois, donc autant en profiter à fond!

Et voilà l'Homme qui me regarde étrangement, comme si j'étais tombée sur la tête et qui rétorque que, bien sur nous aurons l'occasion d'y retourner dans quelques années parce qu'on allait devoir y emmener notre princesse (limite si je ne me fait pas engueuler de ne pas y avoir pensé!......Comme si je n'y avais pas déjà pensé au moins 1 millions de fois!!!).

Tant de certitudes dans son regard, tant d'optimisme, tant de foi en l'avenir: y'a pas à dire: mon homme est formidable et je sais pourquoi je peux être sereine, c'est grâce à lui.

...

...

...

...

...

Mais nous partons quand même 3 jours (gniac gniac gniac!)!!

Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Edit de 17h00: Ma maman, qui s'est honteusement moqué de mes chaussures de dessin animé (rapport au fait qu'elle trouve que ces chaussures sont une injure au bon goût et qu'on dirait vraiment Minnie Mouse chaussée ainsi) m'a suggéré de les mettre à Disney histoire d'avoir une réduction à l'entrée en tant que figurante/remplaçante de la célèbre souris...Je ne dirais qu'une chose: "Trèèèèèèèssssssss drôle - pffffff -".

Posté par misscouettes à 07:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 avril 2009

Conversation téléphonique

Aujourd'hui, j'ai dit à ma maman que j'avais acheté des chaussures de toutes les couleurs (entendre toutes les couleurs sur 1 seule paire hein!)...

On dirait des chaussures de Minnie (la souris).....
Elles font un drôle de pied, L'Homme m'a regardé les déballer d'un œil sceptique....Il a même osé un 'Tu vas VRAIMENT les mettre?"

Je lui ai ri au nez.

Pour sur que je vais les mettre même si tout le monde se moque de mes chaussures: je les ADORE!

Et je serai la seule à en avoir des comme ça!

Enfin, quand je pourrais les mettre....Parce que 10 cm de talons quand même et un genou toujours un peu en vrac (plus mal du tout: bon point; mais une jambe qui n'arrive plus à se tendre: mauvais point....Du coup j'ai encore la démarche boitillante et c'est pas super avec les talons...Sans compter que ce c*n de genou s'est remis à enfler quand le kiné a commencé à me faire travailler la flexion-extention....)

Donc, en attendant, ma maman ne pouvant attendre (elle) pour se moquer de mes chaussures de dessin animé (elle gloussait au téléphone pfff), je vous les montre (à sa demande).

Mais sachez un truc...

C'est ma mère qui me loa appris quand j'étais petite...

C'est pas beau de se moquer...

Et je m'en fiche, je les aime d'amour!

IMG_3184 chie

Maman, là en dessous, ce sont celles que j'ai acheté ce matin, les Paul&Joe Sister très très très soldées (mieux que le barbecue, je vais déblayer le garage tu crois? Cherchez pas: seule ma mère peut comprendre!)

M_05002PAER_1 M_05002PAER_2

Allez y vous pouvez rire!

Je vous laisse, je vais faire du vélo et des étirements (je l'aurai mon genou, je l'aurai!!)

Posté par misscouettes à 15:52 - Commentaires [6] - Permalien [#]

14 mars 2009

Mars est là

Et mon lave linge a été déclaré définitivement irréparable.

Quand je vous disais...

Paix à son âme.

Bon, il ne me reste plus qu'à attendre le mois d'avril maintenant (rire jaune).

En même temps on s'y attendait un peu quand même vu le nombre record de pannes qu'il nous a fait le bougre!

Et puis, je m'en fiche parce que depuis 2 jours j'ai un nouveau réveil qui fait chanter mes petits matins et qui nous provoque des fous rires le soir....

Mais je vous en reparle lundi parce que là je pars reposer ma jambe dans le canapé top moelleux d'une niçoise blonde.

Je sens que ce ouikend va être trooop difficile.

Soyez sage et à lundi (ou pas.)

Posté par misscouettes à 00:12 - Desperate housecouettes - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 mars 2009

Taguée

Il y a un moment déjà, Nathalie m'a taguée.

Non; maman, elle ne m'a pas envoyé en pleine face des pschitt de peinture.

Ce jeu consiste juste à vous faire voir la 6eme photos de mon dernier dossier.

Ouais.

Sauf que.

C'est un peu le bordel en ce moment dans mes dossiers photos (et pas que là d'ailleurs hum hum).

Du coup, vous avez le droit à une photo de chacun de nous.

6éme photo prise par Petit Prince:

IMG_3159

6ème photo de l'Homme:

IMG_3122

6ème photo de mon dossier à moi (photo non retouchée, réalisée sans trucage):

IMG_3151_copie

Ces photos résument à elles seules l'état d'esprit de chacun d'entre nous (en février):

Petit Prince est à fond dans sa période "tunning" et photographie même ses posters.

Pitié, faites que mon fils ne devienne pas un kéké du sud! Pourtant, avec l'Homme, on déteste le tunning...

Promis: le jour où il commencera à photographier, en plus, les filles décolorées aux gros seins, je le jette par la fenêtre.

L'Homme s'est éclaté au ski et a photographié les exploits de son fils pour que "maman puisse en profiter quand même" (crise de nerfs de la maman en question.)

Moi même, ayant faillit crever d'envie à regarder les autres skier, réduite à photographier l'Homme en train de charger la voiture le dernier jour (ma vie est follement passionnante, j'vous jure!)

Bon, inutile que je passe le flambeau à qui que ce soit d'autre: je pense que tout le monde à participé au jeu, non?

Ou alors j'ouvre ce jeu à quiconque n'a pas encore joué!

Posté par misscouettes à 12:41 - Tags, jeux et youplaboum - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 mars 2009

C'est un fait.

Je me déclare officiellement nulle en couture.
Point barre.

Et têtue aussi.

Petit Prince part en classe de neige lundi matin avec son école, dans sa valise, entre autres choses, il lui faut un sac à linge sale.
Parfaitement, un sac à linge sale.

Étant donné que la liste des vêtements à fournir (donnée par l'école) est longue comme le bras, j'ai longuement hésité à mettre la valise directement DANS la panière à linge format familial.
Mais j'ai un doute concernant l'humour des institutrices, sachant qu'elles vont vivre pendant 10 jours, 24/24 heures, avec 50 enfants déchaînés et que lundi matin à 6h30 elles vont en plus devoir gérer enfants ET parents jusqu'au départ du bus !!
J'ai renoncé.

L'option N°2 était le gros (GROS) sac poubelle - genre 100 litres- roulé en boule au fond de la valise.

J'avoue que cette option là m'a fait sacrément fait de l'œil....

Mais, je me suis reprise et je me suis laissé porter par l'idée (à la c*n) que j'étais une super maman.....

Il lui faut un sac à linge sale? Il aura un joli sac à linge sale!

Et c'est d'un air affirmé que hier soir, à 20h00, je déclarais à l' Homme "Allez zou je lui en fait un moi même, après tout, un sac c'est du basique même pas peur, finger in the nose ...
Dois-je ajouter, qu'à ce moment bien précis, l'Homme a faillit s'étouffer de rire avec son morceau de pain?
Non.

Ouais, ben la prochaine fois que je dis encore une c*nnerie comme ça, je jure que je me tords moi même l'autre genou!

Parce que sans patron, avec une jambe en bois, un dos en compote, pas trop envie de prendre le mètre à mesurer, aucun talent de couture et les deux yeux rivés sur la soirée des enfoirés...Comment vous dire? Il a bien un sac à linge sale, c'est certain....Quand à savoir s'il est joli là je pense que le sac poubelle revient dans la compétition hinhinhin...


Après 3 heures de bataille avec mes tissus, ma machine et mes cheveux, j'ai fini par déclarer que c'était bien assez pour y mettre des chaussettes qui puent de toute façons (et puis la soirée des enfoirés c'était fini et j'avais sommeil et mal partout).

Mais ce matin......Ahahahahahahhahaha (rire diabolique).
Ce matin, le lapin aurait mieux fait de me massacrer au lieu de tuer le chasseur parce que j'ai eu une idée grandiose!

Et si j'en faisait un AUSSI pour son copain qui n'en a pas?

Mouahahahahahahahahahaha (rire sadique)

Résultat (encore raté même si on note de grands progrès sur les coutures intérieures!)


Conclusion de cette histoire:
- mon fils va se taper la honte MAIS son copain aussi!
- Il y a des risques pour que les 2 mecs ne me parlent plus jamais de leur vie (rapport aux tissus à pois et à la pré adolescence.).
- L'immobilisation c'est pas bon pour moi: je m'ennuie et fais n'importe quoi.
- Hier, j'ai trouvé une carte dans ma boîte aux lettres qui disait "couturière, 30 ans d'expérience, réalise tout travaux pour vous." Je crois que je vais l'appeler et lui demander (la supplier?) de me donner des cours!
- Même la couture peut faire mal au dos ET au genou: j'ai l'impression d'être passée sous un rouleau compresseur...
- Vous trouvez pas qu'on dirait un gros polochon le deuxième sac? Sachant que les 2 copains vont être dans la même chambre, je sens que ça va vite dégénérer à la bataille de "polochon qui pue la vieille chaussette" cette histoire là!!!

Bon, je vous laisse, faut que je trouve un truc pour ridiculiser mon mari aussi (ben quoi, faut bien que je m'occupe?!) gniac gniac gniac mouaaaaaaaaaaaaa ( rire diabolique encore)

Posté par misscouettes à 12:25 - Desperate housecouettes - Commentaires [0] - Permalien [#]